Pierre Lota, le designer minute

Tout d’abord, je tenais à vous présenter mes plus plates excuses (que j’espère vous accepterez) pour ma looongue absence. Bientôt trois mois de silence, où je vous ai abandonné lâchement. Mais pour ma défense, entre la fin de mes études, un quotidien religieux à sortir pendant six semaines, un magazine de 80 pages, un déménagement éclair à Paris, un mémoire à boucler, une nouvelle vie chez Côté Maison, et j’en passe, je commence tout juste seulement à souffler un peu.
Mais c’est vrai, je vous l’accorde : je suis impardonnable.

Alors pour tenter de me faire pardonner, je voulais vous présenter Pierre Lota, un designer aux talents fous. Pour tout vous avouer j’ai connu son travail lors de ma visite de l’appartement éphèmère « chez moY » de Leroy Merlin.

 

Capture d’écran 2016-05-29 à 16.47.43
Le designer Pierre Lota ©Pierre Lota

Un appartement ficitif que la marque a créé de toute pièce pour répondre à cette nouvelle génération Y et ainsi lui présenter plus facilement sa nouvelle collection, avec des produits adaptés à ses besoins et son quotidien.

Pour cette occasion, Pierre Lota a notamment créé un porte-manteau. Son principe est simple : un objet = une minute, un concept prometteur et innovant. Il établit un « design minute », à moindre coût et facile à réaliser, pour le reproduire soi-même dans son intérieur. Ici c’est avec des matériaux de Leroy Merlin que ce porte-manteau original et unique a été créé. Au total, vous devrez débourser seulement 7 petits euros pour obtenir cette pièce design chez vous et faire fureur auprès de vos convives.

IMG_1843.jpg
le porte-manteau chez moY, signé Pierre Lota ©Charline Bakowski

Dernièrement, en feuilletant mon fil Instagram, j’ai eu un véritable coup de coeur pour une des dernières réalisations de Pierre Lota : ses étagères réalisées à partir de simples cintres : 3 cintres + 2 planches de contre-plaqué et le tour est joué! Des étagères personnalisables et modifiables à souhait, c’est aussi ce qui fait l’atout charme de cet objet design. Que ce soit dans la chambre pour ranger vos livres ou dans le salon pour déposer des bougies, ces étagères apporteront originalité et modernité à votre intérieur.

PierreLOTA_etagere_1_image1
Etagère avec cintres de Pierre Lota ©Pierre Lota
PierreLOTA_etagere_1_image2
Etagère avec cintres de Pierre Lota ©Pierre Lota

P.S : cette journée n’a pas été choisie par hasard… Bonne fête à toutes les mamans, et surtout à la mienne! ❤ 

Publicités

L’immobilier de luxe : la folie new-yorkaise

New-York, sans ses nombreuses tours, ne serait plus New-York. En effet, depuis les débuts de la création de la ville, les premières tours faisaient déjà leur apparition, avec notamment le célèbre Empire State Building, en 1931. Une tour qui est aujourd’hui devenue un élément emblématique de la ville, même considérée comme l’une des sept merveilles du monde moderne par l’American Society of Civil Engineers (la société américaine des ingénieurs civils). Les tours new-yorkaises cachent principalement de multiples bureaux. Cependant, aujourd’hui, l’immobilier de luxe s’est emparé de ce marché qui a pris une toute autre tournure ces dernières années. En effet, de nombreuses tours ne cessent de s’élever au coin des avenues new-yorkaises. Des tours qui cachent désormais des appartements destinés à de (très) riches propriétaires. Aujourd’hui, le but des entrepreneurs est de construire toujours plus, plus haut, plus cher et plus sophistiqué.

Zoom sur le One 57
Une immense tour de verre le long de la 57ème avenue, qui s’élève à 306m de hauteur, se fond dans le décor de ce quartier aisé et luxueux. Construite en 2013 par l’architecte français Christian de Portzamparc, cette tour est décorée de 8.400 panneaux de verre, qui rappellent le motif de la robe d’Adele Bloch-Bauer peinte par Gustav Klimt. Des portes gigantesques, des hauteurs de plafond incroyables, des parquets en bois de rose, des dalles de marbre italien, un service 24 heures sur 24, une piscine, un spa, une salle de projection, une salle à manger privée, et même un salon de toilettage pour animaux, le tout pour en mettre plein la vue à ces nouveaux riches américains. 75 étages, 95 appartements, allant de 45 à 90 millions de dollars, voire plus de 100 millions de dollars pour les plus exceptionnels.
L’architecte d’intérieur, Jamie Drake, a notamment été choisi pour décorer l’un d’entre eux. « Ici, on est le roi de l’univers » a-t-il lui-même déclaré. En effet, avec ses deux pans totalement vitrés, l’appartement offre une vue panoramique imprenable sur Manhattan et Central Park. « Le but était vraiment de faire oublier le mobilier au profit du décor extérieur » confie Jamie Drake.

Léonard 56 
La prochaine en liste est la Léonard 56. Ses travaux ont dores et déjà débutés et leur fin est prévue d’ici un an. Le couple d’architectes suisses Herzog et De Meuron ont imaginé cette tour comme « une pile de vaisselle branlante ». Un bâtiment construit comme un jeu de Lego, où de multiples cubes s’emboîtent les uns aux autres sur 60 étages. Son hall d’entrée sera notamment décoré d’une oeuvre d’art. Une sorte d’immense goutte d’eau, écrasée par le poids de l’acier, créée spécialement pour l’occasion par l’artiste britannique Anish Kapoor. Désormais, plus besoin de se rendre dans un musée pour observer le talent de ce célèbre sculpteur, il sera exposé en permanence en plein coeur de New-York. Pourtant mis à un coût impressionnant : 50.000€ le mètre carré,  les  145 logements ont déjà trouvé leur futur propriétaire. Ce qui ne serait sans déplaire aux prometteurs immobiliers new-yorkais.

Une mise au green avec H&M Home

En plein dans un long et intense projet d’études, j’ai des envies de voyages, d’évasion et de douceur. Oui je me plongerais bien au fond de mon lit, enroulée dans ma housse de couette H&M Home.

Parure de couette en fil de coton fin à motif imprimé. Housse fermée par boutons-pression métalliques dissimulés à la base. Une taie d'oreiller. Fil 30. Densité 57 fils:cm².
Parure de couette en coton fin à motif imprimé, 29,99€ ©H&M Home

Plus qu’à fermer les yeux et me voilà au fin fond de la jungle, au milieu des zèbres et des lions. Au loin j’aperçois un oasis… un mirage? Pas vraiment. C’est ma salle de bain que j’aperçois. Habillée d’un même décor rafraîchissant, je suis attirée comme un aimant. Je me réveille, tout en douceur, au milieu de ce trop plein de nature. De la verdure qui redonne du baume au coeur. Derrière mon rideau de douche, je m’évade, mon esprit vagabonde, juste le temps d’un instant.

deco_salle_de_bain_green_urban_jungle_hm_home
Rideau de douche en polyester avec impression photo, 24,99€ ©H&M Home

Rien de mieux que de plongée dans un univers végétal et naturel pour déconnecter de ce quotidien à cent à l’heure entre pot d’échappement, klaxons, circulations et métro… Alors oui, je dis oui, à la nouvelle collection « Urban Jungle » de H&M Home.

urban_jungle_deco_vert_green_hm_home
Housse de coussin en coton avec motif imprimé, 9,99€ ©H&M Home

Mon beau sapin

J-4 avant le réveillon de Noël ! 
C’est pourquoi, pour vous, en cette merveilleuse période de fêtes, où petits comme grands nous sommes tous comme des enfants, j’ai fait une petite sélection sur Pinterest des sapins de Noël 2015.
Tous plus originaux les uns que les autres, voici les 10 sapins qui m’ont plus particulièrement interpellés. Alors que vous ayez une âme d’artiste ou que vous soyez paresseux, farfelu ou encore fainéant, ouvrez grand vos yeux…

Designerbox, élue box de l’année

Tout le monde connaît le concept des box mensuelles, où chaque mois on a hâte de découvrir des produits innovants, uniques ou encore originaux. Aujourd’hui, les créateurs de box ne manquent pas d’originalité ! Après les box de beauté et de cosmétique, il est désormais possible d’en trouver remplies de nourriture venue des quatre coins du monde, de vins, de thés, de lingeries ou encore une sélection spéciale pour les coureurs. Mais ce n’est pas tout : la designerbox !

unnamed

Mais c’est quoi ?
Bien sûr, comme toutes les box, c’est vous qui choisissez pendant combien de mois vous recevrez vos petites surprises… Mais quelles sont ces petites surprises !? C’est des objets design à la pointe des tendances déco du moment. La box se compose alors d’un objet exclusif créé par un designer, d’un journal dédié, d’une boîte en bois et de plusieurs petits goodies…  Et le tout pour seulement 29€ par mois !

11954639_883304241757796_8505482492267081132_n

Un concept à découvrir, pour les « vrais » curieux » sur le salon Maison & Objet à Paris du 22 au 26 janvier prochain !

11223997_924762770945276_4943844433481365507_n

Et pour les fêtes, Designerbox a mis en place une sorte de calendrier de l’avent à leur manière ! Chaque jour avant Noël : une box différente ! Mais qui aura-t-il dans la 30ème…?
Bien que j’ai sous-entendu l’idée au Papa Noël, je ne pourrais malheureusement pas vous dire personnellement la réponse…

Hema s’installe à Lyon !

Après avoir satisfait les fashionistas avec l’arrivée de Primark, aujourd’hui c’est au tour des férus de design déco de sauter au plafond !

11407262_969627359748439_5533987155191656580_n

En effet, plus besoin de parcourir les routes, à la capitale ou aux Pays-Bas, la marque néerlandaise HEMA s’implante tout près de la place de la République, rue Grolée. Si je vous en parle aujourd’hui ce n’est pas un hasard… l’enseigne a officiellement ouvert ses portes ce matin dès 10 heures. Près de 1000 m2 où vous trouverez forcément chaussure à votre pied, au milieu de cet univers à petits prix !

12366385_885050218257844_3558103555237879538_n
©DR

Bloggeuses, adeptes de DIY ou encore fans de décoration en secret, ne pourront que s’exalter devant tous ces accessoires, pour le bureau, les enfants, les occasions spéciales, le bien-être, et j’en passe, tout le monde y trouvera son compte ! Pour les retardataires des cadeaux de Noël : à vos paniers et votre CB, HEMA sera votre meilleur ami.

Un peu de gaieté dans ce monde de brutes…

Publier ou ne pas publier, telle était la question ? 

14573849
@denca.svetelska/Instagram

J’ai évidemment longuement hésité. Savoir si, suite aux tragiques évènements de ce vendredi 13, il était bien vu, opportun, ou tout simplement possible de parler d’autre chose. Oser apporter une touche joviale face à ce sujet de conversation qui hante nos esprits. En effet, certains penseront que c’est inadmissible, que je ne respecte pas le deuil national dans lequel est plongée la France depuis ce weekend. Mais non, je pense qu’il faut montrer que l’on est plus fort que ça, plus fort que ces fous qui terrorisent et assassinent notre humanité. Unis et soudés, essayons de suivre le cours de notre vie, en gardant dans le coeur et dans l’esprit les couleurs de notre patrie. En effet, j’ai ainsi voulu mettre une touche de couleur, de gaieté et d’élégance dans ce monde aujourd’hui plongé dans une sombritude indéterminée. Je ne veux pas non plus débattre pendant des phrases et des phrases. D’une part car je ne m’en sens pas capable, ma gorge est toujours serrée quand m’arrivent à la bouche des mots comme « fusillades » « Paris » ou « terroristes »… Et puis qui suis-je réellement pour juger que telle ou telle décision est la bonne ? 

Je vous laisse donc admirer cette planche tendance tout cuivre que j’ai sélectionnée tout spécialement pour vous. Eh oui, le cuivre revient en force pour cette saison 2015/2016. Si j’ai choisi ce matériau c’est en partie pour son aspect brillant et chaleureux qui ravira sans nul doute votre intérieur mais aussi, je l’espère, vos coeurs et celui de vos proches…

Le design hollandais s’invite chez Monoprix

L’annonce est officielle : la collection Dutch Design vera le jour à partir du 28 octobre prochain dans l’ensemble des enseignes Monoprix !

Les designers Gérard de Hoop, Kranen/Gille et Daphna Laurens
Les designers Gérard de Hoop, Kranen/Gille et Daphna Laurens ©IlcoKemmere

Une rentrée sous le signe de la création et de l’innovation. En effet, l’enseigne Monoprix souhaite se démarquer, notamment dans le domaine de la décoration. Pour ce faire, elle a eu l’idée de développer son mobilier en donnant ainsi la parole à trois designers hollandais. Carte blanche pour 3 grands noms du design : Gérard de Hoop, Kranen/Gille et Daphna Laurens. La seule consigne de l’enseigne est de mettre en avant un seul et même objet : le tabouret. Un objet parfois oublié mais, petit et pratique, il est essentiel dans la maison. Que ce soit dans la cuisine en bout de table, dans le bureau, dans la chambre des enfants ou dans le salon en siège d’appoint, le tabouret est partout. Des interprétations toutes différentes mais où l’on peut retrouver « la patte hollandaise ». Des jeux de couleurs sobres mais percutantes, mêlés à des matières brutes et douces. Mais un seul et unique but : mettre le design à porter de tous !

Tabouret Vincent by Gerard de Hoop, 35×45 cm, assise 100% MDF, pieds 100% métal, blanc ou jaune, 69 euros, Monoprix ©IlcoKemmere

Le tabouret Vincent, Gérard de Hoop

Une poignée sur un tabouret ? Il fallait y penser ! C’est Gérard de Hoop, architecte d’intérieur et designer indépendant, qui en est à l’initiative. Connu pour son travail autour du mobilier du quotidien, auquel il réussit à donner une nouvelle fonction, une nouvelle identité, une nouvelle vie tout simplement. Un design simple mais efficace pour ce tabouret alors facilement transportable.

Tabouret Bouton by Kranen/Gille, 30x45x37 cm, assise 100% frêne, pieds 100% métal, 69 euros, Monoprix ©IlcoKemmere
Tabouret Bouton by Kranen/Gille, 30x45x37 cm, assise 100% frêne, pieds 100% métal, 69 euros, Monoprix ©IlcoKemmere

Le tabouret Bouton, Kranen/Gille

Mix entre métal et bois pour un rendu contemporain. C’est le maître mot de ces designers qui ont l’habitude de mêler esprit naturel à l’esprit industriel afin de créer une véritable identité visuelle pour chacun de leur mobilier.

Tabouret Diedre by Daphna Laurens, 42.5x36x47.5 cm, assise 100% frêne, pieds 100% métal, rouge ou noir, 69 euros, Monoprix ©IlcoKemmere
Tabouret Diedre by Daphna Laurens, 42.5x36x47.5 cm, assise 100% frêne, pieds 100% métal, rouge ou noir, 69 euros, Monoprix ©IlcoKemmere

Le Tabouret Diedre, Daphna Laurens

Derrière ce seul et unique nom se cache en réalité deux designers : Laurens Manders & Daphna Isaacs. Elles mixent alors couleurs et matières, simplicité et sophistication. Un duo de choc pour un mobilier design et pratique.

Chat alors !

Des designers qui n’ont pas froid aux yeux et qui ont très bien su retomber sur leurs pattes ! C’est l’histoire de Aude Sanchez et Guillaume Garenne lorsqu’ils ont décidé de créer la marque MEYOU, en 2014.

Aude Sanchez et Guillaume Garenne, designers français créateurs de la marque MEYOU ©MEYOU
Aude Sanchez et Guillaume Garenne, designers français créateurs de la marque MEYOU ©MEYOU
Aperçu des trois premiers mobiliers design ©MEYOU
Aperçu des trois premiers mobiliers design ©MEYOU

Leur idée? Pourquoi nos minous et minettes n’auraient pas le droit, eux aussi, à du mobilier digne de ce nom? En effet, il existe une multitude de produits pour les chats, mais combien répondent réellement à une dimension esthétique? C’est donc de ce constat que sont partis Aude et Guillaume pour ainsi créer du mobilier CHIC pour CHAT ! Réconcilier les besoins de nos chats avec nos envies de design, tel est leur objectif. Un intérieur où maître et compagnon peuvent se retrouver et vivre ensemble. Et ce, grâce à du mobilier élégant, qui s’adapte à des intérieurs contemporains et modernes, tout en prenant soin de nos chers animaux de compagnie. Et le tout Made In France, s’il vous plait ! Un concept, qui m’a certes fait sourire, mais que je trouve très audacieux et prometteur. D’où mon envie de partager ce nouvel esprit du monde du design avec vous.

the Cube ©MEYOU
The Cube ©MEYOU

The Cube : une bulle pour un pur moment douceur pour votre félin adoré ! Une matière de coton tissé où il pourra ainsi dormir mais également faire ses griffes. Sa forme graphique mêlant arrondi et géométrie trouvera parfaitement sa place dans votre salon.

The Ball ©MEYOU
The Ball ©MEYOU

The Ball : un cocon, un véritable nid douillet pour votre minet ! Un équilibre parfait entre bois et métal pour continuer dans la parfaite lignée contemporaine de votre intérieur. Toujours le cocon comme matière principale où il pourra se lover et faire ses griffes, à sa guise.

The Bed ©MEYOU
The Bed ©MEYOU

The Bed : Comme son nom l’indique, the Bed est l’endroit de repos de prédilection. Un couchage plus qu’agréable grâce à sa matière 100% feutre. Mais haut perché sur ces pieds en bois, votre matou s’amusera à jouer à chat perché et à vous narguer depuis son nouveau poste d’observation !

Pour ceux qui ont été séduits par ce projet innovant, MEYOU a mis en place une levée de fonds participative sur la plateforme Kickstarter —> c’est par ici 

Non pas le syndrome, le COUVENT de la Tourette

Des semaines chargées, alternant intensives radio et intensives télé, mais toujours reportages sur reportages… Mais des reportages qui me permettent de voir des jolies choses ! Eh oui, mardi dernier, c’est au couvent de la Tourette, à Eveux, que nous sommes parties caméra sous le bras, pour découvrir l’exposition du célèbre sculpteur britannique Anish Kapoor, dans le cadre de la biennale d’art contemporain de Lyon.

Tournage avec Marie Lacombe ©CB
Tournage avec Marie Lacombe ©CB
Puits de lumière ©CB
Puits de lumière ©CB

J’étais remplie de joie à l’idée de enfin voir de mes yeux vus cette fabuleuse architecte de l’indémodable Le Corbusier ! Mes professeurs d’Histoire des Arts m’en avaient tant parler… Eh puis, il faut le dire, je reste avant tout passionnée par l’architecte… Certains diront (comme ma si gentille maman) que l’extérieur n’est pas très affriolant, voire même un peu froid. Mais c’est justement là tout l’art de Le Corbusier. C’est une architecture en béton armé à l’aspect fort, qui regorge pleins de complexités. Le Corbusier a toujours réussi à construire des bâtiments dits contemporains, tout en cherchant à être au plus des besoin des hommes. Notamment le couvent, il l’a construit en observant le rythme de vie de ses habitants religieux. Il a même été classé au titre de monuments historiques en 1979 !

IMG_6225
Le couvent de la Tourette ©CB
IMG_6226_2
Le couvent de la Tourette ©CB
Le couvent de la Tourette ©CB
Le couvent de la Tourette ©CB

Un couvent toujours habité par ses dominicains et qui accueille depuis 2009 des expositions d’art contemporain, grâce au Frère Marc. Un Frère qui n’hésite pas à inviter les artistes entre ses murs afin qu’ils appréhendent les lieux et qu’ils proposent ainsi des oeuvres en parfaite adéquation avec l’architecture. Une rencontre parfaite entre spirituel et artistique. C’est ce qu’a fait tout récemment Anish Kapoor. Boulversé par les lieux, il a ainsi proposé des jeux de miroirs ou des jeux de matières. Des oeuvres qui intriguent autant qu’elles intéressent, mais qui se résonnent parfaitement avec la construction corbuséenne.

Spire 4, 2007 ©CB
Spire 4, 2007 ©CB
Non-Object, 2008 ©CB
Non-Object, 2008 ©CB
220 Aluminium Mirror, 2011 ©CB
220 Aluminium Mirror, 2011 ©CB
Disrobe, 2013 ©CB
Disrobe, 2013 ©CB
Untitled, 2015 ©CB
Untitled, 2015 ©CB
Endless Column, 1992 ©CB
Endless Column, 1992 ©CB