Fourvière, du couvent à l’hôtel

Fourvière, point d’attache incontournable pour les Lyonnais, et également les non-Lyonnais. Un lieu avec une vue plombante sur la capitale des Gones mais reste aussi avant tout un lieu culturel et religieux. Une casquette qui laisse petit à petit place à de nouvelles expériences… comme celle de transformer l’ancien Couvent de l’ordre de la Visitation Sainte-Marie en un magnifique hôtel-restaurant  : le Fourvière Hôtel !

Fourvière-Hôtel-Lyon-reportage-architecture-blog-espritdesign-4
L’ancien couvent vu de l’extérieur ©Blogespritdesign
Capture d’écran 2016-01-13 à 14.58.36
Hall de la réception ©Fourvièrehôtel
Fourvière-Hôtel-Lyon-reportage-architecture-blog-espritdesign-6
Hall de la réception ©Blogespritdesign
Fourvière-Hôtel-Lyon-reportage-architecture-blog-espritdesign-19
Hall de la réception ©Blogespritdesign
Fourvière-Hôtel-Lyon-reportage-architecture-blog-espritdesign-17
Hall de la réception ©Blogespritdesign

Un projet audacieux signé Jean-Luc Mathias et Marianne Borthayre, qui ont su sublimer cet établissement entre créativité et authenticité. Un mélange entre contemporain et historique, un genre de parti-pris que j’affectionne particulièrement. On retrouve les trésors architecturaux de Pablo Reinoso, qui avait lui-même réinvité l’espace architectural de Pierre Bossan construit en 1854. Notamment sa première oeuvre monumentale qu’est son « banc spaghetti ».

Fourvière-Hôtel-Lyon-reportage-architecture-blog-espritdesign-23
Banc Spaghetti, Pablo Reinoso, 2010

75 chambres, 3 suites, de type français, italien ou encore japonais, toutes dégagent un charme fou. Et ce n’est pas tout ! L’ancien couvent a bien d’autres ressources entre ses murs : café, restaurant, salles de séminaires, espace bien-être, un lieu idéal pour un weekend plaisir et détente !

Capture d’écran 2016-01-13 à 15.01.29
Un des 3 magnifiques suites : « la Signature » ©Fourvièrehôtel
Capture d’écran 2016-01-13 à 15.00.49
Le SPA « Fourrière les bains » ©Fourvièrehôtel
Verrière et salle de travail:séminaire:réception au Fourvière Hôtel.
La salle de séminaire et sa verrière ©Fourvièrehôtel
Fourvière-Hôtel-Lyon-reportage-architecture-blog-espritdesign-7
La salle de séminaire et sa verrière ©Blogespritdesign

Hâte d’aller admirer ceci de moi-même…

 

Publicités

Retour aux années 50 avec Smeg

Je ne vous avais pas encore parlé de l’ouverture du nouveau showroom de Smeg, Cours de la Liberté, dans le 3ème arrondissement de Lyon ? Honte à moi !
Depuis octobre dernier, la célèbre marque d’électroménager a ouvert les portes de son nouveau point de vente monomarque. Encore un plus pour ce quartier du meuble, qui se voit grandir et se développer de jour en jour !

01__SMEG_STORE_LYON__bis
©Smeg

Une marque très connue, certes, mais une marque dont laquelle, je peux le dire, je suis éperdument fan ! Entre les couleurs pastels, l’édition italienne plus classique ou encore celle des représentations Mondrian, une dernière nouveauté contemporaine, je ne sais où donner de la tête. Le tout dans un esprit totalement années 50, chic et épuré, ces pièces sont de véritables bijoux ! Tout en douceur et en rondeur, elles ont parfois l’allure de jouets, mais pour de grands enfants…

Des pièces qui peuvent désormais prendre place dans les plus de 150m2. Deux espaces où s’entremêlent ainsi modèles récents et modèles emblématiques. Réfrigérateurs, lave-vaisselles, lave-linge, tables de cuisson, fours, hottes, tout y est !

02__SMEG_STORE_LYON_interno
©Smeg
07__SMEG_STORE_LYON_IMG_9869
©Smeg
03__SMEG_STORE_LYONIMG_9870
©Smeg

 

Hema s’installe à Lyon !

Après avoir satisfait les fashionistas avec l’arrivée de Primark, aujourd’hui c’est au tour des férus de design déco de sauter au plafond !

11407262_969627359748439_5533987155191656580_n

En effet, plus besoin de parcourir les routes, à la capitale ou aux Pays-Bas, la marque néerlandaise HEMA s’implante tout près de la place de la République, rue Grolée. Si je vous en parle aujourd’hui ce n’est pas un hasard… l’enseigne a officiellement ouvert ses portes ce matin dès 10 heures. Près de 1000 m2 où vous trouverez forcément chaussure à votre pied, au milieu de cet univers à petits prix !

12366385_885050218257844_3558103555237879538_n
©DR

Bloggeuses, adeptes de DIY ou encore fans de décoration en secret, ne pourront que s’exalter devant tous ces accessoires, pour le bureau, les enfants, les occasions spéciales, le bien-être, et j’en passe, tout le monde y trouvera son compte ! Pour les retardataires des cadeaux de Noël : à vos paniers et votre CB, HEMA sera votre meilleur ami.

ID d’Art, déjà 13 ans !

Depuis 2002, grâce à un travail acharné de trois amies, Marie Sciberras, Virginie Convert et Claire Romarie-Poirier, le salon des créateurs a pris une toute autre ampleur. Désormais ce ne sont plus elles qui tentent de dénicher de nouvelles marques tendances, mais ce sont les créateurs eux-mêmes qui souhaitent être présents au salon ID d’Art !

crea-lyon-3
©iddart

Avant le grand rendez-vous en avril prochain à la Sucrière, à Lyon, avec le Printemps des Docks, ce weekend le salon des créateurs s’est installé à l’Embarcadère, à Lyon. Un joli petit labyrinthe où chaque recoin regorge de petites merveilles en tout genre. Une ambiance lumineuse et chaleureuse, où l’échange est le maître-mot. Le meilleur moyen pour craquer et acheter des créations pour vos cadeaux de Noël ! Eh oui, il y en a pour tous les goûts, art, mode, déco, pour les grands et même les enfants. Ici, c’est certain, chacun succombe à la magie d’offrir et faire plaisir…

Comme l’an passé, j’ai voulu vous faire découvrir mes 3 coups de ❤

Mon premier est Pas si Sages !
Sophie a choisi comme source d’inspiration : ses bout’chous. Tout a commencé le jour où elle s’est rendue compte qu’elle ne trouvait pas de veilleuse pour enfants qui soit à la fois utile et jolie; c’est ainsi qu’elle a décidé de prendre les choses en mains et de la créer elle-même ! Tous ces objets sont uniques, avec des motifs remplis de fantaisie, le tout pour une ambiance douce et poétique. Un univers pour les enfants mais qui fait tout autant plaisir aux mamans ! 

12313745_1717698091785393_5206633564405763651_n
©iddart

Mon deuxième est Lilas Wood
Un esprit naturel et décalé, à l’image de la créatrice, Elodie, qui nous transporte grâce à ses plantes suspendues. La plante verte devient alors un véritable objet déco : un concept que j’adore ! Mais elle ne s’arrête pas là et propose également des compositions florales pour vos mariages ou tout autre évènement. 

12274452_1717698145118721_5328378991724253541_n
©iddart

Mon dernier est Le Bazar de Martine
J’ai eu la chance de connaître ses oeuvres avant même sa première venue sur le salon ID d’Art. En effet, lors de mon stage chez Domodéco, j’ai pu réalisé une visite privée dans l’appartement d’Anne Sophie, qu’elle a entièrement refait, et ainsi découvrir ses jolis tableaux… Cette talentueuse créatrice, aux tendances styliste et décoratrice, nous plonge alors dans un univers glamour, où déambulent des femmes élégantes et affirmées !

12289765_918983144817761_251501785387701346_n
©lebazardemartine

La marque allemande Kare s’implante à Lyon

Info pour les Lyonnaises, férues de design !

Ouverte depuis le 12 octobre dernier, la nouvelle boutique Kare a véritablement inauguré ses lieux le 3 novembre dernier sur le cours de la Liberté. Après Saint-Priest, c’est en plein coeur de Lyon, que la marque allemande a décidé de poser ses valises. Et ce n’est sans nous déplaire ! Ce quartier du meuble qu’est celui de la Préfecture peut être fier d’accueillir ce grand nom de la décoration. Ses produits design aux résonances extravagantes mais véritables seront parfaits que ce soit pour un cadeau personnel, ou un plaisir d’offrir. Kare c’est un concept original mais qui respecte les envies d’aujourd’hui en matière d’art de vivre. Avec ses plus de 4 500 références tout au long de l’année, les Lyonnais ne sauront plus où donner de la tête dans ce nouveau showroom de plus de 400m2 ! Pour être encore plus proche, la boutique Kare Préfecture organisera un apéritif avec une thématique différente chaque mois. Une soirée qui suscitera ainsi la curiosité de chacun ! Alors soyez au rendez-vous, suite au prochain épisode…

©KareDesign
©KareDesign

Kare Design, 24 cours de la Liberté, Lyon 3ème

Non pas le syndrome, le COUVENT de la Tourette

Des semaines chargées, alternant intensives radio et intensives télé, mais toujours reportages sur reportages… Mais des reportages qui me permettent de voir des jolies choses ! Eh oui, mardi dernier, c’est au couvent de la Tourette, à Eveux, que nous sommes parties caméra sous le bras, pour découvrir l’exposition du célèbre sculpteur britannique Anish Kapoor, dans le cadre de la biennale d’art contemporain de Lyon.

Tournage avec Marie Lacombe ©CB
Tournage avec Marie Lacombe ©CB
Puits de lumière ©CB
Puits de lumière ©CB

J’étais remplie de joie à l’idée de enfin voir de mes yeux vus cette fabuleuse architecte de l’indémodable Le Corbusier ! Mes professeurs d’Histoire des Arts m’en avaient tant parler… Eh puis, il faut le dire, je reste avant tout passionnée par l’architecte… Certains diront (comme ma si gentille maman) que l’extérieur n’est pas très affriolant, voire même un peu froid. Mais c’est justement là tout l’art de Le Corbusier. C’est une architecture en béton armé à l’aspect fort, qui regorge pleins de complexités. Le Corbusier a toujours réussi à construire des bâtiments dits contemporains, tout en cherchant à être au plus des besoin des hommes. Notamment le couvent, il l’a construit en observant le rythme de vie de ses habitants religieux. Il a même été classé au titre de monuments historiques en 1979 !

IMG_6225
Le couvent de la Tourette ©CB
IMG_6226_2
Le couvent de la Tourette ©CB
Le couvent de la Tourette ©CB
Le couvent de la Tourette ©CB

Un couvent toujours habité par ses dominicains et qui accueille depuis 2009 des expositions d’art contemporain, grâce au Frère Marc. Un Frère qui n’hésite pas à inviter les artistes entre ses murs afin qu’ils appréhendent les lieux et qu’ils proposent ainsi des oeuvres en parfaite adéquation avec l’architecture. Une rencontre parfaite entre spirituel et artistique. C’est ce qu’a fait tout récemment Anish Kapoor. Boulversé par les lieux, il a ainsi proposé des jeux de miroirs ou des jeux de matières. Des oeuvres qui intriguent autant qu’elles intéressent, mais qui se résonnent parfaitement avec la construction corbuséenne.

Spire 4, 2007 ©CB
Spire 4, 2007 ©CB
Non-Object, 2008 ©CB
Non-Object, 2008 ©CB
220 Aluminium Mirror, 2011 ©CB
220 Aluminium Mirror, 2011 ©CB
Disrobe, 2013 ©CB
Disrobe, 2013 ©CB
Untitled, 2015 ©CB
Untitled, 2015 ©CB
Endless Column, 1992 ©CB
Endless Column, 1992 ©CB

A vous aussi L’Effet Canopée vous fera de l’effet !

Et si nous restions dans la promotion de lieux lyonnais?
Une présentation d’un concept-store, et pas des moindres! Celui de Pauline Stenpien, la créatrice de L’Effet Canopée. Situé sur les pentes de la Croix Rousse, ce concept a ouvert ses portes aux curieux en juillet dernier.

©L'effetCanopée
©L’effetCanopée

A première vue, une simple boutique, certes mignonne et aux vitrines alléchantes, mais dont nous en savons guère plus. Mais une fois les portes franchies, la magie opère. Une multitude d’objets, qu’ils soient de décoration, pour enfants ou encore des bijoux. Des objets tous créés par des créateurs. Des créations qui restent en grande majorité made in France, que ce soit grâce aux petites mains lyonnaises, ou aux autres comme celles de la marque Les Partisanes, arrivée fraîchement sur les bancs de la boutique, ou encore d’autres venues de célèbres boutiques parisiennes. Mais L’effet Canopée souhaite également mettre en avant l’originalité, montrer des produits uniques mais toujours faits main. Pour ça, la boutique accueille aussi des créations venues tout droit de l’étranger, comme la marque d’artisanat indien NKUKU.
Une fois le tour de toutes ces mignonneries fini, vous aurez la possibilité de savourer un thé, au milieu des canapés, fauteuils Un thé délicieux et accompagné de la gourmandise du jour, toujours réalisé fait maison et sans gluten ! Petite confidence : pour répondre à la frustration de certaines clientes, Pauline va faire appel à My Petite Factory, qui ouvrira officiellement ses portes le 6 octobre prochain, mais qui sera en avant-première dès samedi au coeur de L’Effet Canopée.
Mais Pauline ne s’arrête pas là, et va encore plus loin. Elle propose également un espace, perché sur une mezzanine, pour proposer des ateliers diversifiés, animés par de vraies créatrices. Vous pourrez autant créer des écharpes en laine, customiser votre mug ou votre abat-jour, ou encore partager un moment avec vos bambins.

IMG_6255_2
Le salon thé cosy à souhaite
Capture d’écran 2015-10-01 à 10.43.32
Pauline qui conseille une de ses clientes
Un nid douillet pour bébé
Un nid douillet pour bébé
Une mise en scène qui donne d'autant plus envie
Une mise en scène qui donne d’autant plus envie
Un aperçu de ce que l'on peut trouver dans la boutique
Un aperçu de ce que l’on peut trouver dans la boutique

Un concept-store encore unique, notamment sur la région lyonnaise, où découverte, flânerie, et création en sont les maîtres-mots. Un véritable lieu de vie qui est à l’origine de l’envie et la volonté de Pauline, cette jeune entrepreneuse dont le souhait est partager sa passion et ses inspirations.
Si j’ai voulu vous présenter ce lieu charmant et chaleureux, c’est car j’ai eu l’opportunité d’y aller faire un reportage TV dans le cadre de mes études, pour valider ma dernière année de journalisme. Une après-midi entière dans ces lieux, où on a pu se rendre compte de la bonne ambiance qui régnait et surtout de l’amabilité de Pauline, ainsi que sa proximité avec ses clientes.

Marie Lacombe, étudiante journaliste, en tournage
Ma  camarade, Marie Lacombe, étudiante journaliste, en tournage

Pour les petits curieux ou les petites curieuses, ou tout simplement celles et ceux qui veulent découvrir le reportage que nous avons réalisé à L’Effet Canopée, rendez-vous ici 😉

Un hôtel design et lyonnais !

Après deux premières suites début 2013, le Mi-Hôtel a déposé ses bagages sur la place Bellecour, en novembre dernier. Le mi-hôtel c’est un concept urbain à mi-chemin entre la chambre d’hôtes et l’hôtel, où chacun peut se sentir chez soi. Un projet de concept hotelier 2.0 qui a vu le jour grâce à Nathalie Grynbaum et Stéphanie Marquez, deux femmes aux idées plein la tête« On est très souvent en déplacement et on en avait marre des chambres standardisées » explique Stéphanie. C’est pourquoi, ces deux femmes ont eu l’idée de créer un endroit douillet, comme à la maison. Le Mi-Hôtel propose le design et le charme d’un hôtel 4 étoiles mêlés à la liberté que peut offrir un appartement en plein centre-ville. Issues du monde de la finance et du marketing, elles ont trouvé leur bonheur dans cette reconversion à la décoration. Après s’être rendues plusieurs fois sur le salon Maisons & Objets, les idées d’ambiances qu’elles voulaient réaliser ont très vite fusionnées. L’architecte lyonnaise Colette De Jong les a alors aidées à concrétiser et à mettre en forme certaines de leurs idées. Pour le reste, elles ont fait le choix de faire appel à des fournisseurs locaux. Elles fouillent, elles chinent pour trouver les perles qui décoreront leurs suites. Ainsi, des marques comme Metylos, Hyggelig ou Couleur Chanvre cohabitent pour créer un univers cosy à ces clients voyageurs. Des hommes d’affaires la semaine, aux couples le weekend, en passant par un grand nombre d’étrangers, chacun y trouve son compte. N’étant pas de la région et n’ayant pas de réception, il leur fallait donc trouver une solution pour remettre les clés à leurs clients. Désormais plus de clés mais un système de code. Un système d’automatisation complexe à mettre en place, mais qui fait le plus du Mi-Hôtel. Plus de check-in, tout se fait en ligne. Une réservation sur internet qui vous délivre votre code d’accès à la suite. Malgré ça, elles restent très présentes pour leurs clients et n’hésitent pas à décrocher leur téléphone à toute heure. Ces deux bouts de femmes sont en train de révolutionner le monde de l’hôtellerie avec cette idée de digital appartment. Des démarches sont en cours pour franchiser et exporter leur concept dans d’autres villes.

Le petit plus !
si vous avez eu un coup de coeur pour un objet de votre suite, il est possible de l’acheter et de le récupérer, livré chez vous, ou lors de votre prochain passage au Mi-Hôtel.

Suite Bellecour ©mi-hôtel
Suite Bellecour ©mi-hôtel
Suite Bellecour ©mi-hôtel
Suite Bellecour ©mi-hôtel

Fermob, l’outdoor à la française !

Fermob, une marque dont les Français (et les autres aussi) peuvent être fiers. Oui cette entreprise est une entreprise « made in France ». Une réussite à l’internationale d’origine française, et même lyonnaise! (moi? chauvine?) En effet, Bernard Reybier, créateur et patron de Fermob, conçoit et fabrique l’ensemble de ses produits dans son usine historique de Thoissey, dans l’Ain, à une cinquantaine de kilomètres au nord de Lyon!

Principalement tournée vers l’outdoor, Fermob, en plus d’être esthétique, design et épurée, a orienté sa fabrication vers le développement durable et le respect de l’environnement. Eh oui, la marque utilise notamment le métal, réputé pour être un matériau facilement recyclable. Outre ses matières, Fermob, c’est avant tout la couleur ! Un panel de 24 couleurs, fraîches, pétillantes, contemporaines ou classiques, il n’y a que l’embarras du choix.

Et parce que la créativité se nourrit d’échanges et de discussions, Fermob collabore régulièrement, de manière ponctuelle ou récurrente, avec des designers de tous horizons, renommés ou en devenir. De ces rencontres sont issus des meubles audacieux et ambitieux, qui allient toujours esthétique et fonctionnalité, épure et allure, confort et ergonomie.

Collection Van Gogh, imaginée par la designer Alessandra Baldereschi, présentée au salon du meuble de Milan 2015
Collection Van Gogh, imaginée par la designer Alessandra Baldereschi, présentée au salon du meuble de Milan 2015
324 chaises Bistro rouges assemblées sur 13 mètres de haut pour rendre hommage à la Tour Eiffel… Un pari osé, Fermob l’a fait !
324 chaises Bistro rouges assemblées sur 13 mètres de haut pour rendre hommage à la Tour Eiffel… Un pari osé, Fermob l’a fait ! Installée porte des Cuirassiers, proche de la Part-Dieu, lors de la deuxième édition de LYON CITY DES!GN Urban Forum.

Mes 3 coups de coeur d’ID d’ART !

10615556_10152791680762987_8259388595646695076_n

En tant que lyonnaise d’adoption, rédactrice stagiaire à Domodéco et surtout fan de décoration d’intérieure, je ne pouvais pas passer à côté ! Oui, ce weekend les 3 drôles de dames d’ID d’ART ont envahi l’espace de la Sucrière pour le Salon Déco & Art de Vivre. C’est les yeux écarquillés, le sourire aux lèvres, que j’ai déambulé dans les allées samedi après-midi…

© ID d'ART
Virginie Convert, Marie Perrier Sciberras et Claire Romarie-Poirier. ©ID d’ART

Et je me suis évidemment attardée à certains endroits plus qu’à d’autres et j’ai voulu vous en faire part. En plus de ça, chacun des exposants sont des artisans, et la plupart sont régionaux, voire nationaux. A travers la foule de visiteurs de samedi après-midi, j’ai pu découvrir ou re-découvrir certaines jolies enseignes…

1er premier zoom est sur les fauteuils de OFA Original French Armchair. Des assises aux courbes renversantes qui va en faire chavirer plus d’un (moi la première) ! Des couleurs et des motifs pour tous les goûts. En effet, pas de jaloux, ces fauteuils s’adapteront à tous vos intérieurs !

© OFA Original French Armchair
© OFA Original French Armchair

2ème artisan que je veux vous présenter est La Belle Mèche. J’ai été attirée comme un aimant face aux senteurs que ces bougies dégageaient. Bougies parfumées ou colorées, vous aussi vous succomberez aux douceurs de La Belle Mèche… Personnellement j’ai eu un véritable coup de coeur pour la bougie senteur Figue & Rhubarbe !

© La Belle Mèche, M&O 2015
© La Belle Mèche, M&O 2015

Pour le 3ème, mon âme d’enfant a été plus forte que moi… Déjà un certain penchant pour les coussins en général, ceux de La Chamelle m’ont fait craquer ! En forme de nuages, en velours ou en « pilou », des éléphants en guise de hochet, tout une multitude de pièces pour combler votre bambin de douceur, tout en vous faisant plaisir à vous aussi !

10955414_938944536130400_5094055891662195606_o
© La Chamelle